Available on JSTOR at: doi.org/10.2307/3334457

Les Makondé occupent une position unique dans l'Afrique de l'Est par leur création de nombreux styles et formes sculpturales. Leurs masques faisaient partie intégrale des rites d'initiation pour les garçons aussi bien que pour les filles. Jusqu'à récemment les figurines des Makondé étaient représentées en général par des figures de femmes en pieds. Par tradition, on utilisait ces figures à des buts d'éducation dans les rites d'initiation et pour protéger une personne chez elle et pendant ses voyages.

You do not currently have access to this content.