Available on JSTOR at: doi.org/10.2307/3334538

L'un des artistes les plus remarquables de l'Afrique du Sud est Mhlaba Dumile. Ses oeuvres expriment la douleur, la tristesse et la colère des Africains de son pays natal. Dumile est né en 1942 à Worcester dans la Province du Cap. Il est devenu célèbre comme artiste en Afrique du Sud, ce qui est significatif dans ce pays. Mais lorsque, comme noir, il devait prouver son emploi, sa profession d'artiste n'était pas acceptée. Obligé de s'installer ailleurs, il a choisi Londres. Il peint des figures tristes qui manifestent l'angoisse et la privation de son peuple, comme dans le tableau de la couverture. La passion de Dumile c'est le jazz. Il a dédié à Ray Charles une esquisse à l'encre d'une femme cambrée en arrièe, reproduite cidessous. Sur son estomac un enfant s'accroche joyeusement. Dumile considère que le point culminant de sa carrière a été une manifestation gratuite de jazz et d'art dans une commune africaine. L'art, dit-il, doit être pour le peuple, vécu par lui et ne saurait être seulement une communication à sens unique.

You do not currently have access to this content.