Available on JSTOR at: doi.org/10.2307/3334544

L'artisanat urbain de l'Afrique du Nord reflète le passage de différents peuples dans cette partie du continent, ainsi que les idées nouvelles qu'ils y ont laissées. Alliées aux traditions indigènes, ces idées ont donné naissance à de nouveaux types de mosaïques, de tissages et de poteries. Seul l'artisanat rural a pu échapper aux influences extérieures et garder ses caractéristiques strictement traditionnelles. Dans cet article, Ellen Micaud examine les qualités des motifs artistiques Nord-Africains, la permanence dans l'emploi du dessin géométrique par exemple, qui révèlent les différentes affiliations aussi bien que la grande variété de composition, de style et de matériaux. Elle fait une large et intéressante description des différences régionales de style, de la signification des différents motifs et des deux principales écoles de décoration géométrique. Ellen Micaud considère ensuite sur les efforts du Gouvernement Français d'abord, puis ceux des Gouvernements Marocain, Algérien et Tunisien en vue de sauvegarder et de protéger ces traditions.

You do not currently have access to this content.