Available on JSTOR at: doi.org/10.2307/3334549

Notre pièce primée en anglais, “The Gods Are Not to Blame” d'Olawale Rotimi, a eu sa “première” à un festival d'art au centre culturel Ori Olokun, en décembre, 1968 à Ilé-lfé. Les photographies suivantes donneront au lecteur quelques impressions de cette production pleine d'imagination.

You do not currently have access to this content.