Available on JSTOR at: doi.org/10.2307/3334297

Abstract

Lupapa, village du Kasaï, au Congo, se suffisait autrefois à lui-même. Mais le désir d'acquérir des biens de consommation a nécessité la création d'un nouveau commerce local, source de revenus monétaires. Ainsi est née l'industrie artisanale de la vannerie en raphia qui est devenue l'une des principales occupations des jeunes gens du village. Leur travail – surtout celui du vanneur Loshi – compte parmi les meilleurs de la région. L'aspect le plus intéressant de cette activité économique est le fait qu'elle découle non d'une tradition tribale mais d'une tentative déliberée de satisfaire les demandes d'un marché. Les styles et les formes des paniers reflètent en partie ce que les artisans imaginent être le goût des Européens. Le sens esthétique propre aux fabricants intervient ensuite. Ainsi est née une nouvelle tradition artistique.