Available on JSTOR at: doi.org/10.2307/3334495

Abstract

Wissa Wassef enseigne le tissage à un groupe de trente enfants et adolescents à Harrania, un village au sud du Caire, construit de terre séchée couleur ocre. Les enfants habitent chez eux avec leurs parents, leurs animaux et leurs plantes, mais ils viennent quand ils veulent à une maison de deux étages carrée et couronnée de dômes où ils révèlent leurs secrets en images spontanées créées sur les tapisseries. Les enfants tissent même sur les tapisseries assez grandes sans dessins préalables. Les thèmes qui reviennent toujours sont: les poissons, les arbres, le canal qui traverse Harrania. La chronique des événements locaux figure sur les tapisseries: la vie des rues, les carrioles, la foule, l'histoire de l'épreuve d'Abraham qui doit traverser un feu sans être touché. Mais partout c'est surtout l'imagination des enfants qui s'exprime.