Abstract

Décédé brutalement le 5 août 2020, le philosophe Bernard Stiegler aura eu une activité incessante et acharnée, une vie et une œuvre intenses et prolifiques, qu’il a transmises à ses contemporains et vers les générations futures. Soucieux d’un monde “non-inhumain,” de ses dits et écrits à ses actions et expérimentations, ses positions et propositions étaient étayées et son acuité en permanence vivace face à “la complexité de ce qui arrive”.

You do not currently have access to this content.